Taux prêt hypothécaire : fixe ou variable ?

Taux prêt hypothécaire : fixe ou variable ?

Privilégié pour le financement d’un bien immobilier, le pret hypothecaire permet d’obtenir des conditions avantageuses, entre autres un taux d’intérêt réduit et une longue période de remboursement. Suivant vos attentes et vos capacités financières, le taux prêt hypothécaire peut être fixe ou variable. Le point sur les atouts et les inconvénients d’un taux fixe ou variable pour un crédit hypothécaire.

Taux prêt hypothécaire fixe

Le taux prêt hypothécaire fixe est la solution de financement préférée des futurs propriétaires, car elle permet d’éviter les effets des fluctuations des taux du marché du crédit hypothécaire. En effet, le taux d’intérêt fixe confirme que le montant des mensualités de remboursement et le coût total de l’emprunt seront toujours les mêmes pendant toute la durée de l’emprunt, permettant au demandeur de crédit de prévoir le payement des remboursements et d’arriver à mieux gérer son budget. Soit le meilleur moyen de s’assurer que le prêt hypothécaire est bien supporté par votre reste à vivre et qu’il n’y a pas de risque de non-paiement ni de saisie du bien immobilier mis sous hypothèque. Le principal atout du taux prêt hypothécaire fixe est donc la possibilité de connaitre le montant exact des mensualités de remboursement et du coût total de l’emprunt, sans jamais prendre en compte les variations à la hausse sur le marché financier. Toutefois, sachez que les offres de prêt hypothécaire à taux fixe sont souvent plus élevées que celles à taux variable, et vous ne pourrez pas demander une révision des taux même s’il y a une baisse significative des taux d’intérêt sur le marché. Dans ce cas, la seule solution envisageable serait la renégociation de l’emprunt dans le cadre d’un rachat de prêt hypothécaire.

Taux prêt hypothécaire variable

Dans un contrat de crédit où il est stipulé que le taux du prêt hypothécaire est variable, celui-ci va changer en fonction des variations de l’indice de référence appliquée par la banque, en veillant à respecter les tendances des marchés financiers. Et pour arriver à faire le calcul du coût total du crédit, les banquiers utilisent souvent la formule du prêt capé, c’est-à-dire un crédit hypothécaire à taux révisable plafonné à la hausse ou à la baisse, dont un pourcentage limite est préalablement fixé dans le contrat de prêt hypothécaire. L’avantage du taux prêt hypothécaire variable est donc la possibilité d’une révision à la baisse du taux d’intérêt, et du coût total de l’emprunt, mais vous devez également prévoir d’éventuelles hausses.

A lire également : Prêt immobilier Taux fixe ou taux variable ?