Pose carrelage : les différents types et techniques utilisés

Pose carrelage : les différents types et techniques utilisés

juillet 15, 2019 0 Par admin

La pose de carrelage dans l’habitation est une étape cruciale. Elle conditionne l’aspect de la maison et la décoration d’intérieur. Aussi, la pose doit être suivant les normes. Si certains préfèrent réaliser eux-mêmes les travaux, d’autres ont recours à un professionnel. Pour cause, un carreleur peut garantir la qualité des travaux de pose. D’ailleurs, il est apte à choisir la meilleure technique de pose pour que rendu soit impeccable. Faut-il rappeler qu’il existe plusieurs types de pose de carrelage.

La pose scellée de carrelage

Chez https://www.carreleur-anderlecht.be/, les artisans carreleurs utilisent la pose scellée pour le revêtement des sols de leurs clients. Cette technique est la plus traditionnelle de toute. Elle commence cependant à s’éclipser au profit des nouvelles techniques de pose. La pose scellée consiste à utiliser une chape au mortier comme support. C’est là que les carreaux vont être posés.

L’utilisation de la pose scellée n’est pas automatique. Il faut prendre en compte l’état du substrat qui recevra les carreaux. Cette technique est particulièrement intéressante. En effet, elle permet d’uniformiser les différences de niveau sur un sol abîmé ou irrégulier. Par ailleurs, la pose scellée est adaptée pour la pose de carreaux de grandes dimensions.

Il faut toutefois savoir que la pose scellée nécessite l’intervention d’un artisan expérimenté. Aussi, pour les bricoleurs, il est fortement déconseillé de faire eux-mêmes les travaux. Il vaut mieux solliciter les services d’un professionnel.

La pose de carrelage collée

Cette technique est actuellement la plus utilisée. Elle est aussi bien adaptée pour la pose de carrelage d’intérieur que d’extérieur. La pose collée consiste à fixer directement les carreaux le support moyen d’un mortier avec une colle. Ici, le support peut aussi bien être un ancien carrelage qu’une chape.

Comme pour la précédente technique, il faut s’assurer de l’état du substrat. Celui-ci doit être propre, sain et bien plat. Afin que les carreaux à coller adhèrent bien, l’artisan pose souvent un primaire d’accrochage sur le support. Quand le support n’est pas parfait, il procède parfois à un ragréage.

La pose collée offre de nombreux avantages par rapport à la technique traditionnelle. En effet, elle est plus facile à réaliser. De plus, les colles proposées sur le marché actuellement sont performantes. Elles offrent une bonne adhérence.

La pose de carrelage clipsable

Cette technique est adaptée pour ceux qui aiment changer régulièrement l’ambiance de leur habitation. La technique de pose clipsable concerne les non-bricoleurs. Elle s’apparente à la pose d’un parquet flottant. Elle n’exige pas de compétence particulière dans le domaine.

L’avantage dans la pose clipsable, c’est que les carreaux sont réutilisables. D’ailleurs, il est assez facile de remplacer le carrelage endommagé, et ce, assez rapidement. En général, la technique clipsable prend 40 à 50 % moins de temps que la pose traditionnelle. D’ailleurs, elle s’adapte à tous les types de support. Il faut cependant savoir que la pose clipsable n’est pas vraiment solide. C’est une technique utilisée pour un carrelage temporaire. Aussi, pour un revêtement de sol durable, il est conseillé de choisir entre la pose scellée ou collée.