L’importance d’un diagnostic immobilier

L’importance d’un diagnostic immobilier

avril 19, 2019 0 Par Manon

Nombreux sont ceux qui investissent dans l’industrie immobilière. Cependant, les futurs locataires ne se contentent pas d’un toit et peuvent exiger des conditions de sécurités optimales. Cette question est ralliée à la qualité générale des installations intérieures du logement, d’où l’importance de réaliser au préalable un diagnostic immobilier.

Comment procéder au diagnostic ?

Le bailleur est dans l’obligation de fournir au client des documents qui attestent l’état d’un milieu sans risques. Réaliser un diagnostic immobilier au préalable lui permettra de bénéficier d’un document contenant les justifications attendues par le client.

En ce sens, il faut dépister et évaluer les risques auxquels les locataires et leurs biens auraient éventuellement affaire. Pour ce faire, un bailleur disposera de l’assistance d’un expert en diagnostic immobilier, à l’exemple du spécialiste en diagnostic immobilier à tours. Celui-ci peut être consulté par le biais d’un cabinet indépendant et spécialisé en la matière.

 Il se charge d’identifier toutes les failles internes pouvant causer des dommages futurs. Cette étape s’effectue antérieurement à la signature d’un quelconque bail.

Des points tels que les installations électriques relativement anciennes, les dispositifs de conduit de gaz ou d’aération, ou encore les infrastructures sanitaires seront à considérer.

La vérification de l’état général de ces points permet de constituer un dossier de diagnostic technique ou DDT. Sa validité est définie sur une période de 6 ans.

Pourquoi effectuer un diagnostic immobilier ?

Un diagnostic immobilier concerne généralement deux types d’immeubles. En premier lieu, il y a ceux qui sont soumis à des baux locatifs signés à partir du 1er juillet 2017 et construits avant le 1er janvier 1975. Viennent ensuite les immeubles dotés d’installation intérieure de plus de 15 ans.

La responsabilité du bailleur consiste à assurer aux locataires un cadre de vie sécuritaire pour un bail donné. Cela est dicté par des textes sur les normes ainsi que des lois portant sur l’immobilier. Le non-lieu de ce diagnostic pourra entrainer une comparution du propriétaire au tribunal de l’instance.

Avec un document à jour, le bailleur pourra prendre ou non, des mesures face à la non-conformité de l’ensemble des installations. Cela impactera considérablement son business, car il s’agit d’une pièce qui justifie la qualité des biens en jeu.

Vérifier l’état de l’installation intérieure d’électricité se ramène à évaluer les risques d’ordre divers. Ils se déterminent par examen minutieux de l’ensemble de l’appareillage électrique général. Cela peut aller des tableaux de commande aux simples interrupteurs.

Aussi, pour des soucis écologiques, l’expert pourra procéder à un diagnostic de performance environnementale. Ce, en considérant les quantités de rejet en gaz à effet de serre et la consommation générale de toute forme d’énergie.

D’autres points, comme l’usage de matériaux de construction nocifs tels que l’amiante sont également à prendre en compte.

En somme, un DDT bien élaboré permet au bailleur et à son locataire de jouir, d’une part, de sécurités financières et réglementaires et d’autre part d’une bonne assurance.