Les points à savoir à propos du dispositif de défiscalisation Pinel 2020

Les points à savoir à propos du dispositif de défiscalisation Pinel 2020

janvier 27, 2020 0 Par Manon

Le dispositif de défiscalisation Pinel 2020 a fait l’objet de quelques changements au profit des investisseurs. Récemment reconduit jusqu’au 31 décembre 2020, ce type de placement est idéal pour investir dans un programme immobilier neuf. Voici les différents éléments à prendre en compte pour acheter un bien dans le cadre d’un investissement locatif.

Les différentes zones éligibles à la Loi Pinel en 2020

Pour être éligible au dispositif de défiscalisation Pinel, la localisation géographique du logement est très importante. En effet, le type de bien à acheter doit se trouver en zone dite tendue. Celle-ci peut être en zone A, A Bis et B1. En détail, la zone A Bis comprend, entre autres, la ville de Paris et 76 communes d’Île-de-France. Quant à la zone A, celle-ci regroupe 650 communes, dont Marseille, Lille, Montpellier et Lyon. Elle inclut également l’agglomération parisienne ainsi que celle de la Côte d’Azur. Concernant la zone B1, elle compte au total 1 546 communes, dont Nantes, Toulouse, Bordeaux et plus encore. La grande commune autour de Paris, de Corse ainsi que des départements d’outremer en font aussi partie. À titre d’information, certaines communes onéreuses telles que La Rochelle, Annecy ou encore Bayonne appartiennent encore à la zone B1.

Les types de biens concernés par le dispositif de défiscalisation Pinel 2020

Les différents changements apportés au remplacement de la loi Duflot concernent plusieurs éléments à prendre en compte. Par exemple, afin de bénéficier des avantages fiscaux du dispositif Pinel 2020, vous devez investir dans un logement neuf. Ensuite, ceci doit être loué pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Selon la durée choisie, la réduction d’impôt est de 12,18 ou 21 %, dans la limite de 63 000 €. Le choix du type de bien fait également partie des paramètres à considérer pour bien profiter de ce dispositif. La réduction d’impôts concerne surtout les logements nouvellement construits ainsi que les logements anciens à refaire à neuf. Les logements en état futur d’achèvement et les locaux à transformer en logement sont aussi concernés par la loi Pinel. Enfin, les logements construits par l’acquéreur et les logements insalubres à la réhabilitation sont notamment défiscalisés.

Les bons à savoir ainsi que les conditions liées au locataire

La loi Pinel 2020 procure aux acquéreurs l’opportunité de bénéficier d’un abattement fiscal du prix de revient de la location. Ce taux est souvent calculé en fonction de l’engagement à la location du logement, par exemple 6 ou 9 ans. Concernant les normes à respecter, le dispositif Pinel requiert une réglementation thermique RT2012 pour les logements neufs et à construire. Pour les logements faisant l’objet d’une rénovation, ils doivent être certifiés par le label HPE ou bien BBC rénovation 2009. Cependant, vous devez noter que la réduction liée à la loi Pinel n’excède pas les 10 000 € sur le montant de l’impôt sur le revenu. Aussi, les logements mis en location avec ce dispositif doivent être non meublés et loués à titre de résidence principale. Par ailleurs, le revenu annuel des locataires bénéficiaires est limité à un certain plafond.